Vidange : 7 Contrôles à effectuer Impérativement avant de Commencer

Nous avons tous déjà entendu quelqu’un dire “je vais faire la vidange de ma voiture”, ou “je vais prendre rendez-vous au garage pour la vidange”. Or, effectuer une vidange, c’est une action qui consiste à retirer les fluides usagés de votre auto. C’est pourquoi, l’expression “faire sa vidange” est, à mes yeux, un peu péjorative quant au travail du mécano et surtout, expéditive. Une vraie vidange revient à enlever l’huile moteur, mais aussi l’huile de boite, de pont (dans le cas d’un véhicule 4×4) et le filtre à huile. C’est une partie de la révision pour les professionnels de l’automobile, et je pense qu’il est important que vous aussi vous ayez cette vision. Lorsqu’on immobilise sa voiture, c’est une très bonne occasion d’effectuer plusieurs contrôles, car certaines pièces peuvent être usées, et c’est ce que nous allons vous expliquer. Notez que les constructeurs recommandent des intervalles d’entretien de 20 000 km pour certains à plus de 40 000 km pour d’autres.

1 – L’éclairage : un premier point facile à contrôler avant la vidange

En terme de sécurité, l’une des choses les plus visibles à l’oeil nu c’est l’éclairage. Si nous ne prenons pas le temps de vérifier le bon fonctionnement de toutes les ampoules de notre véhicule, nous constituons un danger potentiel. Je ne sais pas vous, mais pour moi rien n’est pire que quelqu’un dont les feux stop sont allumés en permanence ! Ou alors ces mêmes feux qui ne marchent pas…

controle-avant-vidage-eclairage

Il y a 4 niveaux de contrôle concernant l’éclairage :

  • les veilleuses avant et arrière + plaque d’immatriculation ;
  • les feux STOP gauche, droite et central ;
  • les feux de croisement gauche et droite ;
  • les feux de route gauche et droite.

Pour bien voir ce qui marche ou pas, le mieux est de demander de l’aide parce que seul vous ne pourrez pas voir vos feux STOP par exemple.

2 – Le freinage : un des éléments de sécurité les plus importants

La première chose à faire pour effectuer un contrôle du freinage, c’est de lever sa voiture soit au cric roue par roue, soit grâce aux chandelles (la chandelle est le moyen le plus sûr si vous n’avez pas de pont). Si vous n’avez aucun outil de levage, vous pouvez essayer de voir à travers les jantes ou vous glisser carrément sous la voiture.

Pour le freinage, il y a 6 éléments à contrôler :

  • les plaquettes avant et arrière : il faut regarder du côté extérieur et du côté du piston (intérieur) car l’usure n’est pas la même selon le côté du disque et vérifier les deux côtés évite de se faire piéger ;
  • les disques de frein avant et arrière : si ils sont creusés, il faut procéder à leur remplacement ;
  • les tambours de frein : à l’arrière certaines voitures ne sont pas équipées de disques et plaquettes, mais disposent de tambours avec des mâchoires de frein. La vérification consiste à regarder qu’aucun fluide ne s’échappe du tambour, il doit être sec en apparence ;
  • les flexibles de frein : il y en a 4 sur votre voiture, un à chaque roue. Ils sont en plastique souples. Il faut donc contrôler que le plastique ne s’est pas détérioré et qu’il n’est pas craquelé car il pourrait lâcher ;
  • le liquide de frein : vérifiez son état, il doit être très clair, ni marron ni noir ;
  • le frein de parking ou “frein à main” : vous devez vérifier sa course c’est-à-dire l’amplitude de la poignée. Pour cela, il doit y avoir 5 crans maximum quand vous le soulevez et il doit bien retenir votre auto en pente.

3 – Les pneus : un contrôle avant vidange simple et rapide à faire

Je vois tous les jours des personnes rouler avec des pneus usés à la corde parce qu’ils ne savent pas comment vérifier leur état. C’est pourtant un point essentiel de sécurité et qui plus est, un élément très simple et rapide à contrôler !

Les pneus doivent être usés de manière régulière à l’intérieur et à l’extérieur. Si ce n’est pas le cas, il y a peut-être un problème de parallélisme et/ou de rotules. Sur chacun de vos pneus, il y a un témoin d’usure (une petite barre en caoutchouc perpendiculaire aux rainures de votre pneu). Les pneus hiver ont la particularité de présenter un témoin route et un témoin neige.

4 – Les rotules : une étape plus complexe et technique

La première étape indispensable pour contrôler le jeu des rotules c’est de lever la voiture au cric ou grâce aux chandelles. Ensuite, vous devez vérifier :

  • les rotules de direction gauche et droite (côté roue et côté crémaillère) : elles se contrôlent d’un mouvement de gauche à droite sur la roue ;
  • les rotules de suspension ou de triangle : il faut utiliser un démonte pneu pour vérifier le jeu ;
  • les biellettes de barre stabilisatrice : ici c’est un mouvement de haut en bas qu’il faut appliquer sur la barre stabilisatrice pour contrôler les biellettes.

5 – Les suspensions : une inspection des fuites et d’une éventuelle casse

L’efficacité de la suspension est difficile à vérifier, il n’y a qu’au contrôle technique ou sur un banc de test amortisseur que l’on peut le voir puisqu’il faut soumettre l’amortisseur à une certaine contrainte. Ce que vous pouvez faire facilement de chez vous avant votre vidange, c’est bien regarder l’absence de fuite d’huile. Aucun liquide ne doit couler des amortisseurs. Vous devez aussi jeter un oeil sur les ressorts pour inspecter qu’ils ne soient pas cassés.

La vérification des suspensions concerne donc :

  • les amortisseurs avant et arrière
  • les ressorts avant et arrière

6 – Lavage et essuyage des vitres : contrôle simple mais nécessaire

faire-sa-vidange-essui-glace

Je suis un maniaque du pare-brise, je ne peux pas rouler s’il est sale, je suis un grand consommateur de lave-glace ! Votre pare-brise c’est votre fenêtre sur la route. L’entretien de son système de lavage est simple mais nécessaire. Il fait partie des choses que vous devez checker avant de faire votre vidange. Donc on regarde :

  • l’usure des balais essuie-glace ;
  • la pompe de lave-glace ;
  • le niveau de lave glace.

7 – Les niveaux : le dernier point et pas des moindres

Le dernier contrôle qui s’impose avant de procéder à la vidange de tous les fluides de votre véhicule, ce sont les niveaux ! Parmi les niveaux pas encore évoqués, on trouve :

  • le liquide de refroidissement : jamais plus haut que le maxi ;
  • le liquide de direction assistée (pour les véhicules qui en sont encore équipés).

C’est une énumération rapide et succincte de ces contrôles parfois complexes, mais nous vous montrerons tout ça plus en détails et en images dans une prochaine vidéo 😉 Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à liker et à partager sur les réseaux !

Bonne méca ! 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire