Comment marche l’embrayage d’une voiture ? | Fonctionnement et Astuces

comment marche l'embrayage d'une voiture

Au départ, nous avons créé Mécanique et Passion dans le seul but de partager les connaissances de Jérémy en mécanique et sa passion pour l’automobile. Notre projet initial a évolué, et notre atelier est né. Malgré le tourbillon dans lequel cette nouvelle aventure nous a entrainé, nous ne voulons pas perdre de vue notre premier objectif : le partage ! Nous commençons donc une série d’articles pour en apprendre un peu plus sur la mécanique. Cette semaine, nous allons essayer le plus clairement possible de vous expliquer comment marche l’embrayage d’une voiture. Nous verrons aussi ses composants, les différents types d’embrayages et nous vous livrerons quelques astuces pour le garder en vie plus longtemps. La transparence est notre leitmotiv, que ce soit à l’atelier ou sur le blog, on vous explique tout ! C’est parti pour un tour d’horizon de cet élément moteur complexe.

Qu’est-ce que l’embrayage d’une voiture et quel est son rôle ?

Quelle est la définition de l’embrayage ?

La première question que l’on peut se poser est de savoir où se trouve l’embrayage ? Il est situé entre la boîte de vitesses et le moteur.

Passons maintenant à la définition de l’embrayage (oui, on va tenter cette prouesse en essayant de ne pas vous perdre dès le début de l’article !). Il peut se définir comme le mécanisme qui permet de transmettre ou d’interrompre le mouvement du moteur aux roues motrices d’un véhicule. Il procède en désaccouplant le vilebrequin et l’arbre primaire de la boîte de vitesse et en les réaccouplant à chaque manœuvre du changement de vitesse.

Quel est le rôle de l’embrayage ?

L’invention de la boîte de vitesses a été nécessaire lorsque nos ancêtres se sont rendu compte que le couple d’un moteur à explosion était insuffisant. Il fallait trouver une solution pour lancer progressivement le véhicule et démultiplier l’effort. Seulement, pour permettre le passage des vitesses, la transmission doit être séparée du moteur puis réunie en douceur pour lui éviter d’être trop brutale. C’est le rôle de l’embrayage que de permettre ce jeu mécanique indispensable au bon fonctionnement du moteur d’une voiture.

L’embrayage est donc utile pour :

  • changer de rapport ;
  • transmettre ce changement de la boîte de vitesses au moteur ;
  • démarrer sans brutalité ;
  • arrêter le véhicule en maintenant le moteur allumé ;
  • accéder au point mort.

À lire également : Le moteur à 4 temps | Comment ça marche ?

Quels sont les principaux types d’embrayages automobiles ?

Bon là, on va faire simple, parce qu’il existe toutes sortes d’embrayage et vous les expliquer serait très (trop) technique.

Du coup, on vous explique les deux principaux :

  • l’embrayage mécanique : un câble relié à la pédale d’embrayage actionne la fourchette d’embrayage ;
  • l’embrayage à commande hydraulique : à la place du câble, du liquide hydraulique est mis sous pression lorsque la pédale d’embrayage est sollicitée.

Aujourd’hui, la plupart des embrayages sont à commande hydraulique.

De quoi est composé l’embrayage ?

Le système d’embrayage est composé de trois éléments principaux :

  • le disque : il est situé entre le mécanisme et le volant moteur. L’arbre de la boîte de vitesses l’entraîne grâce à son moyeu en cannelures. Des ressorts intégrés permettent d’amortir la transmission et de réduire les vibrations. La périphérie du disque est recouverte sur les deux faces d’un matériau qui permet d’assurer l’adhérence avec le volant moteur et le mécanisme. Ce matériau est très souvent composé d’amiante.

 

  • le mécanisme : il est placé entre le disque et la butée, et fixé au volant moteur (qui lui est entraîné par le vilebrequin). Lorsque la pédale d’embrayage n’est pas actionnée, le mécanisme maintient le disque contre le volant moteur. Au moment du changement de vitesse et/ou quand la pédale est actionnée, la butée appuie au centre du mécanisme. Cet enchaînement permet de relâcher la pression exercée sur le disque, afin qu’il tourne à une vitesse différente du moteur.

 

  • la butée : c’est la plus petite pièce, et pourtant son rôle est essentiel. Quand on enfonce la pédale d’embrayage, elle vient faire pression sur le mécanisme, qui libère le disque de son emprise. L’arbre primaire de la boîte de vitesses passe au centre de la butée. Constituée d’un roulement, elle est actionnée par une fourchette et coulisse sur un guide.

kit embrayage mécanique

Comment savoir si mon embrayage ne fonctionne plus ?

Les symptômes d’usure sont différents en fonction de l’élément en cause :

  • usure du disque : c’est la garniture qui s’use et qui fait patiner le disque de manière exagérée. Pour s’en rendre compte, il faut rouler à faible allure et à bas régime (seconde ou troisième vitesse), et accélérer à fond. Si vous voyez que vous n’avancez pas de manière franche alors que le moteur monte dans les tours, c’est qu’il faut procéder au remplacement du disque. Il y a aussi un autre symptôme d’usure du disque, lorsque des vibrations se font ressentir au moment de relâcher la pédale d’embrayage. Dans ce cas là, ce sont les ressorts qui ne font plus correctement leur travail.

 

  • usure du mécanisme : elle est plus difficile à détecter. Il se peut que la voiture broute au démarrage. Généralement, ce n’est pas la pièce en cause dans un problème d’embrayage.

 

  • usure de la butée : c’est le roulement qui s’use et qui à force, peut abimer le mécanisme. Pour savoir s’il faut remplacer l’embrayage, démarrez le moteur à l’arrêt et actionnez la pédale d’embrayage puis relâchez (faites ça plusieurs fois). Si la butée est usée, vous entendrez un bruit de roulement lorsque vous appuyez sur la pédale. L’usure du disque, du mécanisme ou de la butée peut également avoir pour conséquence une difficulté à passer les rapports.

Bon à savoir : sur certains modèles, les ressorts ne sont pas dans le disque mais intégrés au volant moteur. Dans le cas d’une usure forte, il est parfois nécessaire de remplacer également ce volant moteur appelé « bi-masse ».

Quelles astuces pour conserver mon embrayage le plus longtemps possible ?

Vous pouvez mettre en place quelques astuces pour ne pas accélérer l’usure de l’embrayage sur votre voiture. Le disque sera préservé plus longtemps si vous passez vos vitesses de manière souple, que vous ne faites pas de rupteur, ni de trop grosses accélérations.

La butée et le mécanisme dureront davantage dans le temps si vous lâchez le plus souvent possible la pédale dans les embouteillages, et que vous vous mettez au point mort. Maintenir la pédale d’embrayage enfoncée entraîne une usure précoce de ces composants.

Vous en savez à présent un peu plus sur le fonctionnement de l’embrayage d’une voiture. Faire sa mécanique soi-même sur un embrayage est une tâche réservée aux plus aguerris ou aux mécaniciens professionnels. Si vous remarquez un des signes d’usure que nous avons évoqués plus haut, n’hésitez pas à nous rendre visite dans notre garage à Barcelonnette !

D’ici là, bonne lecture et bonne méca !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire